Retour aux actualités

Image for Emergence : ADEO, nouvelle entreprise marraine !

Emergence : ADEO, nouvelle entreprise marraine !

ADEO, leader du marché du bricolage, a rejoint les entreprises marraines du programme Emergence. Le groupe a choisi de parrainer une partie des jeunes lauréats de la promotion 2016. Le soutien est financier – il permet notamment de financer les bourses d’études de 10 lauréats pendant 5 ans – , et  aussi humain. En effet, une quinzaine de jeunes lauréats  seront « coachés » et accompagnés dans leurs parcours vers la vie professionnelle par des cadres du Groupe, qui deviendront leurs « parrains ».

Un speed dating pour aider lauréats et parrains à se découvrir

C’est grâce à un « speed dating » au siège d’ADEO que lauréats et salariés volontaires pour s’investir se sont choisis…. Sur la ligne de départ :  15 jeunes lauréats de la promotion 2016 et 30 cadres d’ADEO. Le principe : des temps de rencontre de 8 minutes pour se présenter, se pitcher, se découvrir et… se choisir. A la fin de la séance, tous les participants ont établi leur « wish list », avec les noms de leur parrain ou filleul souhaité…. Puis les « binômes » ont été constitués.

Parmi les salariés d’ADEO devenus parrains, il y a Caroline Maerte, chef de projet ressources humaines, en charge des sujets liés à la collaboration digitale et à l’entrepreneuriat au sein du Groupe. Elle fera équipe avec Rania Balia, étudiante en Langues Etrangères Appliquées à l’Université Catholique de Lille. Il y a aussi François Roussely, directeur des achats produits à l’international. Il sera le parrain d’Aissa Zakir, qui prépare une licence de gestion et les concours des grandes écoles de commerce à l’ESDHEM.

Ce qu’ils en ont dit…

Quelques jours après le speed dating, nous avons recueilli leur point de vue sur l’expérience qu’ils venaient de vivre…

Ce qu’ils ont pensé du speed dating

 « C’est allé vite… Au-delà de trouver un parrain, j’ai vu ça comme une super opportunité de discuter avec plusieurs représentants d’ADEO, de comprendre les métiers et les activités du Groupe » (Aissa Zakir). « C’était intéressant, vivant. Un peu troublant aussi : je me suis rendu compte que cela faisait longtemps que je n’avais pas été mise en situation de parler de moi ! » (Caroline Maerte).

Ce qu’ils ont pensé les uns des autres…

Côté parrains

« Je les ai trouvés bien préparés, à l’aise à l’oral. Ils ont comme point commun d’être déterminés et assez entreprenants dans leur manière d’aborder les choses et de définir leur projet. Et ils vont vite dans leur tête ! » (François Roussely)

« J’ai été très impressionnée par ces jeunes. Même s’il y a des différences de maturité entre les uns et les autres, on sent chez tous une envie d’aller de l’avant. Ils partagent aussi une conscience de ce qui est nécessaire pour avancer professionnellement : la curiosité, l’envie, le réseau… Ils ont déjà beaucoup de clés ! » (Caroline Maerte).

Côté lauréats

« Ce sont des professionnels très faciles d’accès, très bienveillants. D’ailleurs, ils nous ont proposé de les tutoyer. Ce qui m’a marqué, c’est qu’ils avaient tous de très beaux parcours. Beaucoup étaient dans le Groupe depuis plusieurs années. Et ils avaient tous l’air très investis dans leur métier, et très épanouis. » (Aissa Zakir)

« Ils semblaient très motivés pour nous aider ! Au début, je me disais que seul un professionnel du métier que j’envisageais de faire pourrait m’aider à construire mon projet professionnel. Mais en fait, non… et même au contraire. C’est intéressant d’avoir d’autres points de vue sur les choses qu’on envisage. » (Rania Balia)

Côté parrains, ce qui les a motivés à s’investir…

« D’expérience, je sais qu’un parcours professionnel se construit aussi avec des rencontres, qui provoquent des déclics… Alors j’ai eu envie de jouer ce rôle de « déclencheuse de déclics » ! Mettre en relation, savoir expliquer, être un repère professionnel, c’est ce qui m’intéresse. » (Caroline Maerte)

« Ce qui m’anime au quotidien dans mon métier, c’est de partager le savoir, l’information, avec mes équipes, mes collègues. C’est aussi ce que j’ai envie de faire en tant que parrain : partager mon expérience, donner des idées, faire profiter de mon réseau… » (François Roussely)

 Côté lauréats, ce qu’ils attendent de leur parrain/marraine…

« De la bienveillance, de la disponibilité, de la mise en relation. » (Aissa Zakir)

« Y voir plus clair ! M’aider à construire mon projet professionnel. » (Rania Balia)

 Leur prochain (vrai) rendez-vous  filleuls / parrains ?

«  Le 30 janvier au siège d’ADEO. J’ai hâte. » (Rania Balia)

« Dès que j’ai fini mon stage et que je rentre à Lille. » (Aissa Zakir)